Les réseaux sociaux : nos meilleurs ennemis

Nous avons tous conscience de la puissance du web 2.0 et que le digital s’est fait une place à part entière dans notre société. C’est pourquoi toute personne connectée qui se respecte a intégré cet outil de communication dans son quotidien.

En effet, nous, adeptes des réseaux sociaux, et de la Toile en général, nous nous levons en partageant un #selfie, profitons d’un petit déjeuner aromatisé aux  tweets, prenons le métro de notre ami Instagram, faisons des pauses FB, déjeunons avec du Vine, googlons à tout et n’importe quoi puisque « google est notre meilleur ami ! » , nous endormons sur Pinterest… bref nous consommons des #hashtags à toutes les sauces à longueur de journée !

Bien évidemment il est entré dans les moeurs que ce nouveau monde soit également exploré par les entreprises et donc nos patrons ou futurs patrons alors attention aux actes et paroles faites sur la Toile. Nous pouvons rapidement basculer tellement les procédés sont simples. Par exemple, une conversation Facebook sur le mur d’un ami peut vite déraper, après une journée exténuante de travail, de stage ou de cours l’on peut se laisser aller à poster sur les différentes plateformes un résumé plus ou moins « gentillet » concernant son boss, son prof ou son école.

Peu sont celles et ceux qui réfléchissent à leurs posts avant de les publier, à qui ils ont en amis, à vérifier les paramètres de confidentialité d’un groupe, etc. Sans attention nous pouvons vite perdre le contrôle de nos propos sur les différents réseaux sociaux et cela peut in fine avoir des conséquences très négatives pour notre présent ou même notre futur professionnel.

Nous ne sommes pas parfaits, il nous arrive de faire des erreurs. En tant que professionnels, il arrive que l’on se trompe de compte pour poster sur les réseaux sociaux, un post privé avec un compte professionnel ne fait pas sérieux et peut avoir des répercussions négatives pour l’entreprise.

C’est pour toutes ces raisons et bien d’autres encore qui pourraient rapidement émerger que je recommande à tous la plus grande prudence quant aux publications sur les réseaux sociaux.

De plus, grâce à toutes ces plateformes, les entreprises se renseignent sur nous, certaines engagent même des « détectives web » pour nous retrouver et donc se faire une opinion de nous, de notre personnalité, de nos goûts, de notre sérieux, de notre style de vie, etc. Ce n’est donc plus une sphère « privée », au sens de la vie privée vous l’aurez compris, et ils rentrent maintenant totalement dans la sphère professionnelle.

Un changement de nom ne vous protègera pas puisqu’en cherchant bien, nous pouvons trouver ce que l’on cherche. Qui n’a jamais fait sa « fouine » sur Facebook pour retrouver quelqu’un ? Les plus persévérants arrivent toujours à leur fin !

Alors, prenez garde à vos « web-actes » car nous sommes ou serons tous traqués au moins une fois dans notre vie !

Sans se laisser aller à la paranoïa, ce n’est pas à prendre à la légère.

A bon entendeur..

Leave a reply