Changer de profession : la bonne question

Changer de profession: la bonne question

Chacun possède ses propres raisons lorsqu’il décide de changer de profession. Mais beaucoup s’accordent à penser que quand le plaisir n’est plus là, il convient de penser sérieusement à des alternatives.

Dans cet esprit, les professionnels insatisfaits qui songent à un repositionnement s’activent hors des heures de bureau pour trouver une offre qui leur corresponde sur le marché de l’emploi, et anticipent ainsi une future transition toujours jugée délicate en temps de crise financière.

Cependant, le simple fait de « changer » aura-t-il résolu la vraie problématique qui a amené ce changement ?

Un repositionnement professionnel représente une solution et de nouvelles perspectives. Une solution car c’est une réponse à une situation qui nous déplaît ou ne nous satisfait plus, de nouvelles perspectives parce qu’il apporte un cadre neuf avec de nouvelles opportunités, un élément complémentaire à la perception intuitivement positive que  l’homme a du  changement.

Aussi, le repositionnement professionnel est une étape importante qui se prépare et nécessite une anticipation de ses conséquences, d’autant plus en période de crise. Il peut également être signe d’un risque financier s’il y a arrêt d’activité et que les revenus sont stoppés.

Dans ces conditions, la réflexion et la recherche de solutions concrètes se réalisent via quelques moyens (conseils de connaissances, recherche active d’un nouveau poste) alors que la personne est toujours en activité.

De cette façon, elle est convaincue de prévenir cette potentielle période de vide en se promettant de ne rien entreprendre tant qu’une autre solution professionnelle n’est pas assurée. Et aujourd’hui, cette démarche représente la règle de base à respecter pour celui qui pense au changement pour sa vie professionnelle.

Mais à trop vouloir éviter cette conséquence financière et l’inactivité, la plupart oublieront les raisons mêmes qui les ont amenés à opérer ce changement professionnel.

La plupart du temps lorsqu’il y a un malaise au travail, il est important d’avoir accès à des spécialistes pour situer la problématique. Cette analyse personnalisée  démarre par la mise en lumière des besoins et intérêts au changement de la personne, de ses ressources  pour envisager  ensuite avec lui un avenir qui lui corresponde. A cette issue, il voudra peut-être reprendre des cours à l’université, postuler pour un autre poste dans son entreprise  ou encore d’autres initiatives pour atteindre une situation jugée  plus satisfaisante.

Chez OrientaEuro, nous profitons de l’expérience et de l’expertise de conseillers-psychologues pour ces questions particulières, ils établiront avec la personne une stratégie gagnante pour trouver une vraie situation professionnelle d’avenir.

Ainsi un repositionnement professionnel anticipé et préparé permet d’abord de réussir pour les professionnels une transition importante, surtout s’ils ne possèdent pas toutes les informations nécessaires pour une réflexion complète et pertinente. Il permet surtout de trouver une réponse à une problématique souvent mal identifiée au départ.

Leave a reply