Metro Belgique (French edition)

CHOIX DES ÉTUDES

« Guider les jeunes dès le plus jeune âge »

Pour la plupart des jeunes, la même question se pose, déjà, au terme des études secondaires: « Et maintenant, que vais-je faire? » Un choix de vie aussi capital, épineux et précoce à effectuer, lorsqu’on a 18 ans à peine. Et il ne s’agit pas de se tromper: une récente étude européenne a démontré que 75% des employés étaient … insatisfaits dans leur entreprise!

Fort heureusement, c’est à partir de ce genre de constats que naissent, petit à petit, des solutions. Ainsi, Roger Cohen, ancien directeur d’entreprises (10 ans) et exentrepreneur, a eu l’excellente idée de fonder OrientaEuro Belgium avec Anne-Françoise Martens et Dobromila Palucha. Leur objectif ? Justement, d’aider n’importe quelle personne à trouver l’adéquation parfaite entre ses talents, ses passions et bien sûr, les besoins du marché du travail. «En fait», explique le premier, ingénieur en chimie et ancien prof d’université, «Ayant occupé plusieurs postes de cadres dans différentes sociétés, j’ai moi-même constaté que beaucoup de gens souffraient d’un emploi inapproprié: soit on mettait trop en avant leur faiblesses, soit leur travail ne signifiait rien pour eux! J’ai alors voulu naturellement les aider à se passionner pour leur boulot, tout en utilisant leurs forces, en commençant à aider des employés à acquérir des responsabilités dans ces mêmes entreprises, pour mieux redéfinir leur job. Tant pour leur bien que pour celui de leurs employeurs. J’ai réalisé que j’aimais les aider à être satisfaits dans leur travail. C’est à ce moment-là que j’ai imaginé cette synthèse pour les employés d’abord, pour les jeunes ensuite. J’ai alors fondé OrientaEuro Belgium.»

VISER LA SATISFACTION PROFESSIONNELLE…
Concrètement, cette société guide jeunes et adultes via un processus de coaching de carrière personnalisé afin, précisément, d’atteindre une satisfaction professionnelle. Comment? En exploitant leurs qualités et ce qu’ils aiment. «Grâce à un processus d’orientation professionnelle personnalisé -qui a d’ailleurs été primé-, nous nous assurons que les étudiants du secondaire n’aient plus jamais besoin de coaching de carrière dans leur vie! Nous les aidons en fait à parfaire leur connaissance de soi, à analyser les possibilités d’études et de carrière qui cadrent pleinement avec leur profil. Et bien sûr, à prendre des décisions raisonnées quant à leur futur pro.»
Née de la perspective de faire bénéficier toujours plus de jeunes et d’adultes, cette méthodologie innovante imaginée par OrientaEuro Belgium dispose d’une équipe parfaitement huilée de coaches, de conseillers et de psychologues. Rien de superflu, lorsqu’on sait que le chômage des jeunes reste un problème majeur, en Belgique et en Europe. «Nos jeunes doivent absolument être guidés dès le plus jeune âge, sans quoi ils risquent de devenir frustrés, tout en perdant des années précieuses dans des expériences inappropriées pour eux.»

…ET UNE CARRIÈRE PLUS ADÉQUATE
OrientaEuro Belgium organise des sessions régulières à Bruxelles, Namur ou Wavre, parfois par Skype. Celles-ci se donnent en français et en néerlandais, mais aussi en anglais et en espagnol. Des processus individuels qui se répartissent en six sessions couvrant tous les domaines nécessaires, afin d’entamer la carrière la plus adéquate.
Quant à la méthodologie exacte, elle se base sur grands axes: d’abord, la connaissance de soi (avec l’aide un conseiller), ensuite, la réalité extérieure (choix des études en fonction du profil), puis la prise de décision (définition d’un plan d’action) et enfin, une mise en oeuvre concrète pendant laquelle le conseiller reste disponible pour l’aider en cas d’éventuels obstacles ou de nouvelles opportunités. Bref, véritable richesse pour la jeunesse!

 

Choisis bien tes études et où les suivre.
Entame le chemin vers une carrière de rêve.

 

 

Share:
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page
Share:
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Leave a reply